Menu

Prendre rendez-vous en ligne

Contact : lapuelle@cabinetlapuelle.com

05 61 38 27 17

Du lundi au vendredi
de 9h00 à 12h30
et de 14h00 à 19h00

Prendre rendez-vous en ligne

Information

Le cabinet est en capacité de recevoir ses clients dans les locaux en respectant les gestes barrières.
Il est possible d'organiser des visioconférences ou des conférences téléphoniques.

Vous êtes ici : Accueil > Droit de l'urbanisme > Retrait d'un permis de construire tacite et procédure contradictoire

Retrait d'un permis de construire tacite et procédure contradictoire

Le 14 mars 2019
Récemment, le juge administratif s'est prononcé sur le principe du contradictoire concernant le retrait d'un permis de construire tacite après confirmation d'une demande menée par un des co-indivisaires faisant suite à une décision de sursis à statuer. 

par Héloïse Crépel, juriste doctorante du cabinet Lapuelle

Il s'agit d'une affaire relative au retrait d'un permis de construire tacite après confirmation d'une demande faisant suite à une décision de sursis à statuer. 

En l'espèce la demande avait été présentée par trois indivisaires expressément désignés dans le formulaire CERFA.

En principe, dans ce cas, la procédure préalable au retrait doit être menée à l'égard de chacun des demandeurs (1).

En l'espèce, la procédure contradictoire n'a été menée qu'à l'égard d'un seul indivisaire. Toutefois, dès lors que la confirmation de la demande après décision de sursis à statuer n'avait été présentée que par un seul indivisaire se présentant au nom de l'indivision, il est jugé que le maire a pu régulièrement mener la procédure contradictoire à l'égard de ce seul indivisaire qui a d'ailleurs ensuite présenté des observations au nom de l'indivision.

Référence : CAA Lyon 12 février 2019, n° 17LY04049.

(1) CE 4 déc. 2017, B.,  n° 407165.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit de l'urbanisme