Menu

Prendre rendez-vous en ligne

Contact : lapuelle@cabinetlapuelle.com

05 61 38 27 17

Du lundi au vendredi
de 9h00 à 12h30
et de 14h00 à 19h00

Prendre rendez-vous en ligne

Information

Le cabinet est en capacité de recevoir ses clients dans les locaux en respectant les gestes barrières.
Il est possible d'organiser des visioconférences ou des conférences téléphoniques.

Vous êtes ici : Accueil > Droit de l'urbanisme > Des précisions sur la régularité de l'affichage du permis de construire ?

Des précisions sur la régularité de l'affichage du permis de construire ?

Des précisions sur la régularité de l'affichage du permis de construire ?
Le 18 novembre 2020
Le Conseil d'Etat est venu préciser que la mention de la mairie dans l'adresse sur l'affichage du permis de construire suffisait. Le délai de recours contentieux à l'égard des tiers est déclenché, même au regard de cette omission ou erreur.

Quelles précisions ont été apportées concernant la régularité de l'affichage d'un permis de construire et du déclenchement du délai de recours ? 

Une décision sur Conseil d'Etat est revenue sur cette question (CE, 16 octobre 2020, n° 429357). 

En l'espèce, était en cause l'affichage d'un permis de construire ne mentionnant pas l'adresse de la mairie où le dossier du permis pouvait être consulté, mais uniquement le nom de la mairie.

L'article A. 424-16 du code de l'urbanisme prévoit que les mentions relatives à l'identification du permis et au lieu de consultation doivent figurer, en principe, sur le panneau d'affichage. Une telle omission, au regard de la taille de la commune et de la dispersion des services municipaux sur le territoire revêtait ainsi, pour le tribunal administratif, un caractère substantiel. Il a alors retenu que l'affichage du permis de construire n'était pas régulier et n'avait pas pu déclencher le délai de recours contentieux à l'égard des tiers. 

Cependant, le Conseil d'Etat ne retient pas cette solution. Il rappelle les dispositions de l'article A. 424-16 du code de l'urbanisme, mais conclut en affirmant qu'une "erreur ou omission entachant l'une d'entre elles ne conduit à faire obstacle au déclenchement du délai de recours que dans le cas où cette erreur est de nature à affecter la capacité des tiers à identifier, à la seule lecture du panneau d'affichage, le permis et l'administration à laquelle il convient de s'adresser pour consulter le dossier". En l'espèce, le panneau mentionnait le nom de la mairie. Le tribunal administratif a alors commis une erreur de droit car cette mention renseignait les tiers sur l'administration à laquelle s'adresser. 

Le nom de la mairie dans l'adresse suffit pour que le délai de recours contentieux à l'égard des tiers soit déclenché. 

Vous pouvez trouver sur le lien suivant, une CONSULTATION RELATIVE AUX DIFFÉRENTES POSSIBILITÉS DE CONSTRUIRE UNE MAISON HABITATION EN ZONE AGRICOLE.

De nombreux autres modèles de courriers, notes juridiques et guides sont à votre disposition sur le site Lapuelle Juridique.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit de l'urbanisme