Menu

Prendre rendez-vous en ligne

Contact : lapuelle@cabinetlapuelle.com

05 61 38 27 17

Du lundi au vendredi
de 9h00 à 12h30
et de 14h00 à 19h00

Prendre rendez-vous en ligne

Information

Le cabinet est en capacité de recevoir ses clients dans les locaux en respectant les gestes barrières.
Il est possible d'organiser des visioconférences ou des conférences téléphoniques.

Vous êtes ici : Accueil > Droit public général > La demande d'expertise interrompt-elle le délai de recours ?

La demande d'expertise interrompt-elle le délai de recours ?

La demande d'expertise interrompt-elle le délai de recours ?
Le 28 octobre 2020
Une demande d'expertise introduite dans le cadre du référé expertise sur la base de l'article R. 532-1 du code de la justice administrative n'a pas pour conséquence d'interrompre le délai de recours dans le cadre d'un recours pour excès de pouvoir.

Le délai de recours contentieux du recours pour excès de pouvoir est-il interrompu dès lors qu'une demande d'expertise est introduite dans le cadre du référé expertise ?

Le Conseil d'Etat dans un arrêt du 28 septembre 2020 (CE, 28 septembre 2020, n° 425630) revient sur cette problématique. 

En l'espèce, Mme A. B., agent d'un hôpital, a été placée en congé de maladie ordinaire par le directeur adjoint des ressources humaines. 

Mme A. B. a saisi le juge des référés du tribunal administratif de Poitiers et a ordonné une expertise aux fins de vérifier si son état de santé était imputable à l'accident de service dont elle avait été victime. 

A la suite de la notification du rapport d'expertise auprès de Mme A. B., cette dernière demande au tribunal d'annuler pour excès de pouvoir la décision du directeur adjoint des ressources humaines la plaçant en congé de maladie ordinaire. 

Cependant, sa demande est finalement rejetée. En effet, le Conseil d'Etat retient que cette dernière était irrecevable, car elle n'avait pas été introduite dans le délai de recours contentieux du recours pour excès de pouvoir. Il rejette alors le pourvoi de Mme A. B..

Le Conseil d'Etat précise alors que "La demande adressée à un juge des référés d'ordonner une expertise sur le fondement de l'article R.532-1 du code de justice administrative, cité ci-dessus, n'interrompt pas le délai de recours contentieux dans lequel doivent être présentés, conformément à l'article R.421-1 du même code, les recours tendant à l'annulation pour excès de pouvoir d'une décision administrative.".

Il convient de rappeler que cette solution n'est pas applicable aux demandes indemnitaires. En effet, le délai de recours contentieux dans le cadre d'une demande indemnitaire est interrompu par l'introduction d'un référé expertise (CE, 13 mars 2009, n° 317567).

Vous pouvez trouver sur le lien suivant, une FICHE EXPLICATIVE ET PEDAGOGIQUE DU RECOURS POUR EXCES DE POUVOIR.

De nombreux autres modèles de courriers, notes juridiques et guides, sur d'autres thèmes, sont à votre disposition sur le site Lapuelle Juridique.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit public général