Menu

Prendre rendez-vous en ligne

Contact : lapuelle@cabinetlapuelle.com

05 61 38 27 17

Du lundi au vendredi
de 9h00 à 12h30
et de 14h00 à 19h00

Prendre rendez-vous en ligne

Information

Le cabinet continu d'assurer les entretiens juridiques avec ses clients en visioconférence ou conférence téléphonique.

Vous êtes ici : Accueil > Droit public général > QUELLE EST L'INCIDENCE DU MOYEN RELEVE D'OFFICE APRES LA CLÔTURE D'INSTRUCTION ?

QUELLE EST L'INCIDENCE DU MOYEN RELEVE D'OFFICE APRES LA CLÔTURE D'INSTRUCTION ?

QUELLE EST L'INCIDENCE DU MOYEN RELEVE D'OFFICE APRES LA CLÔTURE D'INSTRUCTION ?
Le 28 janvier 2021
Dans le cas où le juge informe les parties que sa décision est susceptible d'être fondée sur un moyen relevé d'office après la clôture de l'instruction, cette information n'a pas pour effet de rouvrir l'instruction.

Dès lors que les parties sont informées que la décision du juge est susceptible d'être fondée sur un moyen relevé d'office, cette information a-t-elle pour effet de rouvrir l'instruction ? 

Dans son arrêt du 15 janvier 2021 (CE, 15 janvier 2021, n° 425539), le Conseil d'Etat estime que :

"Lorsque, postérieurement à la clôture de l'instruction, le juge informe les parties, en application de l'article R. 611-7 du code de justice administrative cité ci-dessus, que sa décision est susceptible d'être fondée sur un moyen relevé d'office, cette information n'a pas par elle-même pour effet de rouvrir l'instruction."

Dans le même sens, la communication des observations reçues selon ce moyen relevé d'office n'a pas non plus pour effet de rouvrir l'instruction.

Quelle a été la solution retenue ? 

En l'espèce, le litige portait sur le moyen tiré de ce que l'ONIAM aurait dû être appelé d'office en la cause devant les juges du fond.

L'instruction avait été clôturée et les parties ont été informées dix jours après cette clôture, en application des dispositions de l'article R. 611-7 du code de justice administrative, que l'arrêt du Conseil d'Etat était susceptible d'être fondé sur un moyen relevé d'office

Dans leur observations en réponse à ce moyen, les requérants ont alors présenté une argumentation reprenant ce moyen, et ainsi, ont soulevé un nouveau moyen

Néanmoins, l'information tenant à ce que la décision du juge est susceptible d'être fondée sur un moyen relevé d'office, ou même les observations des requérants en réponse à ce moyen, n'ont pas pour effet de rouvrir l'instruction

Dans le cadre de contentieux en droit public général, le Cabinet Lapuelle est disponible pour vous accompagner.

Vous pouvez trouver sur le lien suivant, une FICHE EXPLICATIVE ET PEDAGOGIQUE DU RECOURS POUR EXCES DE POUVOIR. De nombreux autres modèles de courriers, notes juridiques et guides, en matière droit public général, sont à votre disposition sur le site Lapuelle Juridique.

Pour toute autres questions, vous pouvez contacter votre cabinet juridique

Cabinet Lapuelle - 38 rue Alsace-Lorraine - 31000 TOULOUSE - Tél. : 05 61 38 27 17 - Mail : lapuelle@cabinetlapuelle.com

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit public général